Le rituel

 

 

 

 

 

Le rituel.

 

Espérance me dirigea alors vers l’arbre gigantesque. De prés il ressemblait à une sorte de chêne. Six autres enfants me rejoignaient. Bientôt Espérance nous installa autour du chêne et des milliers de fées nous entourèrent.

Un bruit de clochette se fit entendre et quatre des six enfants disparurent.

-   Ils n’étaient pas aptes. Dit alors Espérance.

-   Où sont-ils ? Demandais-je.

-   Chez eux. Ils croiront avoir rêver.

Maintenant nous étions trois. Un petit garçon aux cheveux noirs, une fille assez grande, élancée, aux cheveux blonds vraiment très longs et moi. Espérance nous dit alors de prendre un gland dans le chêne et de le serrer dans notre main. C’est ce que nous avons fait puis une lumière enveloppa nos mains. Je sentis une intense brûlure mais je ne pouvais rouvrir ma main. Espérance nous cria :

-   Pressez votre main contre votre cœur maintenant !

La lumière pénétra mon corps qui s’enveloppa d’une aura brillante et nous sommes tomber à genoux. Je mourais de mal de ventre. J’avais l’impression que des lames me lacérèrent les cotes. le gland était, selon Espérance, devenus un œuf,

un œuf de fée. Cet œuf était incandescent et très, très fragile. En nous il puisait notre chaleur et notre énergie et se nourrissait de notre croyance aux fées.

-   Je vais revenir dans trois jours d’ici la prenez soin de vous. Dit Espérance.

-   Trois jours ! M’étonnais-je.

-   Oui.

Trois jours de souffrance interminables m’attendais et plus le temps passait plus je me raccrochais à cet œuf.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×